Vous avez sûrement d'autres questions:


contact@le-chene-vert.eu
Réponse dans les 24 à 48h 

Par téléphone :
06 14 75 02 61
Préférez un appel du lundi au vendredi, sur le créneau 9h-18h.

Sur Facebook

Facebook

Pour ne rien manquer de l’évolution de vos droits à la formation,
Abonnez-vous à notre Newsletter

Espace Formation


Question-Réponse

Etes-vous bien informés sur vos droits à la formation?

1 Qui contribue à la formation professionnelle continue?

Ce sont les entreprises qui ont à leur charge la contribution à la formation professionnelle. Quel que soit le nombre de salariés, l’activité exercée ou le statut juridique, chaque société employant du personnel, participe au financement des actions de formation continue de son personnel et des demandeurs d’emploi, en payant une contribution annuelle, dont le montant dépend du nombre de salariés.

Les entreprises qui financent la formation

quelles entreprises cotisent pour la formation?

 

Ce sont les TPE de moins de 10 salariés qui financent la moitié du budget total de la collecte des OPCA suivi par les PME de 10 à 49 employés. A eux deux ce sont 78% du budget global qui sont financées par les entreprises que moins de 50 salariés. 

Lire la suite...


Newsletter

Pour ne rien manquer de l’évolution de vos droits à la formation,
Abonnez-vous à notre Newsletter

Newsletter Novembre 2018

Formation DDA, entrée en vigueur de l’obligation de formation Samedi 23 Février 2019

Enfin, après des mois de suspens, des reports, le gouvernement à publié le contenu de la formation « DDA » visant «  les entreprises et intermédiaires d'assurance et de réassurance, personnel des entreprises et intermédiaires d'assurance et de réassurance. »  y compris donc les pompes funèbres proposant les contrats obsèques,

Lire la suite...

Comment faire une demande d’utilisation du CPF ?

Accord

Délai

Rémunération/Indemnisation

L’entretien professionnel

SALARIÉS

Comment faire une demande d’utilisation du CPF ?

Accord

La mobilisation du CPF relève de la seule volonté du titulaire
Si la formation est réalisée hors temps de travail, l’accord de l’employeur n’est plus nécessaire. Vous pouvez réaliser une demande en ligne via votre compte ou contacter votre OPCA.
Si la formation est réalisée en totalité ou en partie sur temps de travail et est éligible de droit au CPF, vous devez demander l’accord de votre employeur mais uniquement sur le calendrier. C’est le cas pour les formations du socle de compétences, l’accompagnement VAE ou une formation suivie avec des heures qui résultent d’une sanction infligée à l’employeur.
Si la formation est réalisée en totalité ou en partie sur temps de travail et n’entre pas dans le cadre ci-dessus, vous devez demander l’accord de votre employeur sur le calendrier et sur le contenu.

Délai

Dans tous les cas, la demande doit être envoyée à l’employeur par écrit au moins 60 jours avant la session pour une formation de moins de 6 mois et au moins 120 jours avant pour une formation de plus de 6 mois. L’employeur a 30 jours pour donner réponse.

Rémunération/Indemnisation

La rémunération est maintenue par l’employeur si la formation est réalisée sur temps de travail. Aucune indemnisation n’est prévue si la formation se déroule hors temps de travail. L’allocation de formation prévue dans le cadre du DIF n’existe plus.

L’entretien professionnel

L’entretien professionnel est obligatoire tous les deux ans. Le but est de faire le point sur l’évolution professionnelle du salarié ou sur les formations passées ou à envisager. Il ne s’agit pas d’un entretien d’évaluation. Les entretiens d’évaluation ne sont pas régis par le code du travail et sont donc organisés au sein de l’entreprise selon la politique RH. Néanmoins, le nouvel entretien professionnel remplace le bilan d’étape professionnelle et l’entretien de deuxième partie de carrière.
Tous les 6 ans, chaque entreprise doit pouvoir justifier que chaque salarié a suivi les entretiens professionnels obligatoires et a bénéficié d’au moins deux des trois mesures suivantes :

  • Suivi d’au moins une action de formation
  • Acquisition des éléments de certification par la formation ou la VAE
  • Bénéfice d’une progression salariale ou professionnelle

En cas de non respect, l’entreprise devra abonder le CPF du salarié de 100h pour un temps complet et de 130h pour un temps partiel.